Equilibre vie perso – vie pro : comment sortir du dilemme ?

Equilibre vie perso – vie pro : comment sortir du dilemme ?
0 votes, 0.00 note moyenne (0% score)

Avez-vous déjà eu cette impression de courir après le temps, d’être dans une recherche sans fin d’équilibre entre votre vie professionnelle et personnelle ? Et de vous sentir tiraillé entre les deux ?
Le mot équilibre évoque d’ailleurs l’instabilité, une balance qui penche d’un côté ou de l’autre avec un gagnant et un perdant. Comme si ces deux parties ne pouvaient pas cohabiter ensemble de façon harmonieuse sur la durée, comme si prendre du temps pour l’un signifierait le faire au détriment de l’autre.
« J’ai mis la priorité sur ma carrière, au détriment de mon couple », « Je ne peux pas prendre de temps pour moi sinon, rien ne va plus dans la famille » sont des phrases qui illustrent bien ce dilemme qui empêche une bonne gestion du temps.

Pourquoi limiter notre vie à cette séparation en deux : vie personnelle d’un côté et vie professionnelle de l’autre ? Nous avons beaucoup d’autres richesses, et qui recouvrent des moments très différents et importants pour notre ressourcement : le temps passé avec sa famille (nos parents, nos enfants), celui avec son conjoint, le partage social avec ses amis, les loisirs et passions personnelles (pratiquer un sport, jouer d’un instrument de musique …), le temps avec vous-même (écouter de la musique seul, marcher en forêt, méditer…), mais aussi le temps de travail, et l’engagement dans la société (une association de quartier, un syndicat professionnel, ou dans votre entreprise).

Si nous mettons toutes ces catégories côte à côte, l’équation semble encore plus complexe, surtout si on considère que chacune n’existe qu’au détriment des autres.
Et si nous imaginions, au contraire, être à la tête d’un orchestre de chambre, chaque instrument représentant une partie de notre vie ?

Chef d'orchestre

Notre rôle est alors de faire jouer les instruments, parfois tous ensemble, parfois en petits groupes, mais en n’oubliant aucun d’eux sur la durée. C’est cela vivre vraiment ! La mélodie a besoin d’être belle et harmonieuse pour que nous nous sentions bien. Pourquoi pas décider d’un solo à un moment précis, tout en sachant que les autres instruments auront leurs places bientôt. Ou bien diminuer le niveau sonore de certains autres, sans les oublier pour autant.

Mais comment faire concrètement pour se sentir bien et « équilibrer » sa vie ?
Par rapport à votre vie actuelle, notez les différentes activités que vous avez aujourd’hui, prenez le temps de rêver votre vie et écrivez ce que vous aimeriez faire. Idéalement, vous devriez pouvoir remplir toutes les cercles du schéma. A chaque case que vous complétez, vous avancez sur votre équilibre de vie.
Mettez vous ensuite en position de choisir votre morceau de musique d’aujourd’hui et celui que vous voulez interpréter demain. Qu’est-ce que vous faites aujourd’hui et que vous décidez de continuer ? Quelle première petite action vous pouvez mettre en place pour remplir une nouvelle case, même si la mélodie est encore faible ?

Être le chef d’orchestre de sa vie redonne de l’énergie, de la joie de vivre, de l’enthousiasme. Même si la mélodie actuelle est dominée par un des instruments, vous savez que vous pouvez faire jouer les autres en sourdine, en attendant le mouvement suivant de la symphonie.

Laurence Levêque

Soyez sociables, partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>