Vivre vraiment au féminin : faut-il être une super Woman ?

Vivre vraiment au féminin : faut-il être une super Woman ?
6 votes, 3.83 note moyenne (78% score)

Sauter dans sa vie...au fémininRéussir à jongler avec sa carrière au féminin, sa vie de maman, et de femme… pas si simple. Ce sujet alimente au quotidien les magazines féminins. Pourquoi sommes-nous convaincues  que nous devons être à la fois successfull, super maman et super amante ? Un mythe que l’on nous a vendu dans notre enfance… que ces mêmes magazines féminins essaient encore de nous vendre avec des titres accrocheurs … qui  consomme notre énergie au quotidien,  et nous fait mettre la barre tellement haute que nous nous épuisons sans jamais réussir à l’atteindre.  Un mythe vendu aux femmes par les femmes !  Car  ce ne sont pas les hommes qui nous demandent tout cela, cessons  de les tenir responsable  de la pression que nous nous imposons,  c’est bien une sujet à régler de femme à femme.  A la sortie du livre « La femme parfaite est une connasse »,  j’ai cru qu’enfin le sujet était ouvert,   je me suis précipitée en librairie, mais de quoi me parle-t-on ? De vernis à ongle et de frange !  Et le prochain à venir concernera la mère parfaite, je tremble à l’idée de ce qui sera écrit et transmis au monde.

La recherche de la perfection peut être dramatique dans une existence : elle empêche de vivre vraiment. La mère parfaite n’existe pas, elle est même nocive dans l’éducation d’un enfant. Imaginez-vous enfant, et  que je vous dise « je vais être tellement parfaite que tu n’auras jamais peur, jamais mal, et tu ne souffriras pas…. grâce moi »…Que feriez-vous ? Vous prendriez la poudre d’escampette et voudriez un peu de liberté… L’imperfection fait partie de l’éducation : j’ai le droit à l’erreur et en l’acceptant je transmets ce droit à mes enfants. Recentrez-vous sur vous-même,  recherchez en vous la mère que vous souhaitez être, et qui sera forcément différente  de votre voisine, amie…  ou mère.  Appuyez-vous sur votre conjoint pour trouver votre position de mère, prenez le temps de sourire de vos imperfections,  un enfant adore faire des bêtises avec ses parents. En donnant des règles que vous avez choisies parce qu’elles vous ressemblent vous serez entendue. Au contraire si vous émettez une règle juste parce que c’est de bon ton, soyez sûre que votre enfant trouvera votre faille…

Au même titre, avoir de l’ambition professionnelle  pour une femme ne doit ni être tabou, ni être une obligation. C’est aussi une valeur que je transmets  à mes enfants, et à mon entourage. Mais je ne peux transmettre cette valeur de manière positive que si moi même je l’accepte comme telle et refuse la culpabilité que la société me transmet. Par exemple, être au travail à 16h et non pas à la sortie de l’école n’est pas une faute grave; quitter le bureau à 17h pour être la réunion de l’école ne signifie pas que je ne suis pas professionnelle… L’accepter c’est éviter de rester avec un sentiment amer de ne pas être à la hauteur ni de sa vie de mère ni de sa vie professionnelle. Ambition ou pas, l’essentiel est d’aller à la rencontre de son projet de vie professionnel et personnel, et de le vivre vraiment.

Réussir sa carrière au féminin

Et dans tout cela que reste-il pour le couple, quelle place lui donner entre les enfants et le boulot ? Là encore, faut-il être sensuelle, féminine, audacieuse ?… Posez-vous la question, qu’est-ce que  vous souhaitez pour vous ? Où souhaitez-vous mettre le curseur ? Comment souhaitez-vous vivre vraiment votre couple, votre famille… pas selon des clichés préétablis mais bien selon ce vous êtes, ce dont vous avez envie… Echangez avec l’homme qui partage votre vie, ne cherchez pas à être la femme idéale à ses yeux, il y de fortes chances que ce ne soit pas ce qu’il attend de vous.  Quelles sont vos attentes vis à vie de la vie à deux ?

Nous subissons plusieurs milliers d’années  d’histoires religieuses et sociétales dans lesquelles la femme n’avait pas sa place dans le monde professionnel, de ce fait nous nous mettons nous même nos propres barrières, et notre propre culpabilité.  Or aujourd’hui VOUS avez le choix d’assumer votre  rôle de mère ou de prendre le parti de ne pas avoir d’enfant, de quitter le bureau plus tôt  pour les enfants ou de trouver une autre solution.  Vous avez la responsabilité de votre vie. Pour assumer ce choix,  prenez le temps de la réflexion et  recentrez-vous. En travaillant sur un projet de vie qui englobe tous ces aspects de vous-même, vous trouverez le chemin de la femme que vous  souhaitez être. Il n’est pas nécessaire d’être Super Women pour vivre vraiment au féminin, il suffit d’être en accord avec son projet de vie.

Soyez sociables, partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>